Du Je au Nous

« Un livre profondément spirituel, tourné vers l’avenir. » Maxence Layet – Psychologies.

Devant le chaos du monde, les injustices et les catastrophes, nous nous sentons impuissants et nous posons les questions suivantes, et pas seulement pour rire: Qui fuis-je? Où cours-je? À quoi sers-je? Faute de trouver à l’intérieur de nous un sens à notre existence, nous avons créé une société où tout le monde court hors de soi.

Cette course nous épuise et épuise la planète. Notre mal-être personnel génère des tensions que ni l’hyperactivité, ni la surconsommation, ni la course à l’argent ne peuvent apaiser et qui se répercutent sur la société. Pour Thomas d’Ansembourg, la solution se trouve à l’intérieur de nous. Il nous suggère de prendre le temps de reconnaître et de respecter notre nature intime.

S’appuyant sur les découvertes étonnantes de la physique quantique, il nous propose des clés d’accès à une intériorité transformante, inspirée et inspirante, et fait un lien pionnier entre l’individuel et le collectif, entre l’intériorité et l’action juste. Illustrant son propos de nombreux cas vécus, l’auteur démontre qu’un citoyen pacifié est un citoyen pacifiant et qu’un être humain ayant trouvé son élan de vie propre se met invariablement au service des autres. Pour lui, le développement personnel profond est la clé du développement social durable. En cette période de changement, ce livre est une invitation à réapprendre à vivre de tout notre être, pour mettre de façon efficace et généreuse le JE au service du NOUS.

source

Comment 1

  1. Julien Guerraz
    9 octobre 2018

    Je retiens cette phrase : « Pour lui, le développement personnel profond est la clé du développement social durable. » Cela me fait penser à Jacque Attali que j’ai entendu dire à la télévision que L’Etat devrait, dans le futur, s’occuper du bonheur des gens, c’est à dire de leur développement personnel. Merci pour ce terme bienvenu d' »intériorité citoyenne ».

Write a comment