Mon chemin de vie

Je passe mes jeunes années au fin fond d’une douce campagne vallonnée dans les Vosges.
A travers la solitude, la nature et ma sensibilité, se développe une quête de sens.
Livrée à moi-même, j’observe tout.

La puissance du diktat culturel, mon tempérament et le désert relationnel m’invitent à épouser une vie conventionnelle.
Pourtant, mes facultés créatives et intuitives se développent dans de nombreux domaines ; tel la sève du chêne, elles nourrissent en moi une force de vie tranquille et infinie, et ce, malgré les tourmentes traversées.
Je deviens maman de 2 enfants : un vrai chemin d’enseignement.
Je crée 2 magasins dans la décoration et le bien-être en Tarentaise ; je suis artiste et commerçante. j’expose dans de nombreux salons professionnels et vend mes créations dans tout l’hexagone.
Cela dure plus de 20 ans.
Parallèlement, je participe à des stages de développement personnel,  je découvre la psychosophie, la méditation, l’intelligence collective, les massages ; face à mes facultés en soins énergétiques, je participe à des formations diplômantes ; je reçois de nouveaux outils et j’assois mes compétences.
Je reste pourtant très identifiée aux systèmes ambiants et c’est difficile.

Une liquidation judiciaire et un burn-out me jettent à terre.
Je dévisse dans cet abîme entre la société consumériste que je cautionne par mes peurs enfermantes et la puissante vie spirituelle qui m’habite depuis toujours.
Rien.
Plus de 30 mois de rien.
Jachère.
Le présent.

Petit à petit, au cœur de ma terre ensemencée de conscience et de mes expériences essentielles, j’ose Etre.

Du fond de mes entrailles, je renais.

J’accepte mes talents d’énergéticienne ; j’accompagne les êtres dans leur élan vital, leur essentiel !
Je créé l’entreprise TOUCHER L’ESSENTIEL
J’ose un pas de plus … vers l’autre : j’anime des conférences interactives.
Je me sens épanouie, mes recherches sont fertiles.
Je crée des ateliers, des séminaires pour expérimenter et créer des vraies relations avec Soi et AVEC les Autres, pour sortir des souffrances et nourrir des rencontres vertueuses.

J’avance sur les chemins de la souveraineté, de la co-création et de l’intelligence collective pour œuvrer ensemble.
Je me sens conviée à révéler cette unité de vie qui nous traverse ; je fais ma part.

Voilà ce à quoi je participe, aujourd’hui, avec d’autres.
Avec vous ?